Les demandes d’inscription au volet Diplômés du Québec du Programme de l’expérience québécoise sont suspendues jusqu’en novembre

Credit to Author: CIC News| Date: Wed, 10 Jul 2019 07:21:22 +0000

Les demandes d’inscription au volet des Diplômés du Québec du Programme de l’expérience québécoise sont suspendues jusqu’au 1er novembre 2019, a annoncé le gouvernement du Québec. 

Les détails de la suspension figurent dans les nouvelles instructions ministérielles émises le 10 juillet par le ministre de l’Immigration de la province, Simon Jolin-Barrette.

Il y a deux exceptions au nouveau décret. Les voici:

Le 16 juin 2019, date de l’adoption des réformes de la législation québécoise en matière d’immigration, quelque 16 000 demandes ont été annulées dans le cadre du Programme des travailleurs qualifiés du Québec.

La suspension des demandes de tous les autres demandeurs du volet de Diplômés du Québec au  Programme de l’expérience québécoise (PEQ) prend effet immédiatement et demeurera en vigueur jusqu’au 1er novembre 2019.

Le PEQ permet aux résidents temporaires admissibles qui ont étudié ou travaillé au Québec sur une base temporaire d’obtenir la résidence permanente au Canada.

«  Cette décision vise à donner la priorité à la sélection de personnes qui occupent un emploi au Québec au cours de cette période, » a déclaré le gouvernement du Québec dans un communiqué de presse.

Les instructions ministérielles mentionnent, entre autres facteurs, l’augmentation importante du nombre d’étudiants étrangers sélectionnés par l’entremise du PEQ au cours des dernières années, et indiquent qu’il est nécessaire de prioriser la sélection de candidats ayant une expérience de travail ou une formation dans un domaine d’expertise qui est actuellement en demande au Québec et surtout dans les régions de la province où la pénurie de travailleurs est plus marquée.

Le parti au pouvoir, la Coalition Avenir Québec, a réduit les seuils d’immigration de la province de 20 % après son arrivée au pouvoir en octobre 2018, pour ramener l’objectif à 40 000 personnes pour l’année en cours.

Le ministère de l’Immigration du Québec a déclaré qu’il est toujours possible pour les diplômés du Québec qui souhaitent demeurer dans la province de faire une demande de permis de travail postdiplôme auprès du gouvernement du Canada.

© 2019 tous droits réservés

https://www.cicnews.com/feed

Leave a Reply